e-mail

Voiture occasion, la prime à la casse

Le gouvernement a mis en place une prime à la casse concernant les voitures de 10 ans et plus afin de doper les ventes de véhicules neufs. Mais cela empêche de profiter de bonnes opportunités qu’offraient les voitures d’occasion de plus de 10 ans.

En plus, les constructeurs ont ramené la barrière des 10 ans à 8 ans. On peut comprendre leur envie de remonter leurs ventes mais de là à bloquer, par un envoi à la casse, des voitures d’occasion qui auraient fait le bonheur de bon nombre de jeunes conducteurs ou de personnes à revenus limités, ça n’est pas très agréable.

Pour bénéficier de ces primes à la casse, vous devez vendre votre véhicule et en racheter un neuf exclusivement. C’est un concept déloyal pour les consommateurs. En ces temps où le pouvoir d’achat est en difficulté, l’opportunité de gagner 1000 euros sur le prix d’une voiture est alléchante pour beaucoup de consommateurs. Mais ces primes ne sont là que pour aider les constructeurs et non les consommateurs. Les prix des voitures neuves sont toujours trop élevés et les frais annexes dus à l’électronique restent hors de portée de la plupart des clients potentiels.

Ainsi, obtenir un rabais de mille euros sur le prix d’une voiture neuve est loin de rivaliser avec les prix des voitures d’occasion. Mais cela diminue leurs offres ainsi que le nombre de leurs ventes et ce n’est pas pour arranger les affaires des garagistes non affiliés à un constructeur. Dans les petites villes, le système de vente d’occasion est en général plus important mais avec ces primes, les difficultés sont plus nombreuses.


des commentaires ?

 
pseudo
e-mail
commentaires :
 
Recopier le code :
 
 
 
 

vos commentaires sur cet article :